Santosha anuttamah sukha labhah  (Yoga Sutras, Patanjali)

  • santosha = contentement
  • anuttama = insurpassable, extrême, suprême
  • sukha = plaisir, le bonheur, le confort, la joie, la satisfaction
  • labah = est acquis, atteint, acquise

Patanjali nous présente le secret du bonheur.  Cela semble si simple !  Pour être heureux, il suffit d’accepter chaque chose, situation ou personne telle qu’elle est et telle qu’elle n’est pas.

Dans le yoga, Santosha, fait partie des cinq niyamas, qui décrivent les attitudes que l’on adopte envers soi-même.

Santosha veut dire contentement, c’est à dire, garder une certaine paix en nous malgré tout ce qui peut nous arriver dans notre vie.

“Garder l’esprit dans une seule direction, être toujours content et ne jamais ressentir de regret pour quoi que ce se soit est ce qui est considéré comme étant Santosha. Si le Santosha est pratiqué, une joie immense est atteinte.”  (Yoga Mala, Pattabhi Jois)

Sur le tapis de yoga, l’on pratique Santosha en acceptant son manque de mobilité, d’équilibre ou de force dans une posture tout en explorant cette Limite pour la repousser en douceur (Ahimsa), sans se leurrer (Asteya) et sans aucune attente (Aparigraha) mais avec beaucoup de détermination (Tapas).

Dans la vie quotidienne, la pratique de Santosha implique d’abord de renoncer à se considérer comme la victime des circonstances extérieures en prenant l’entière responsabilité de notre réaction aux situations (de toute façon, c’est la seule partie sur laquelle nous avons du contrôle ! ).

Cela n’implique pas pour autant que l’on doive se résigner à croire que l’on est né pour un petit pain et à tolérer des situations inacceptables.

Cela signifie simplement accepter et d’apprécier ce que nous avons et ce que nous sommes déjà.

Une bonne façon de pratiquer Santosha est de cultiver une attitude de gratitude face à tout ce qui nous arrive.  Dans toute situation, aussi déplaisante soit-elle, il n’en tient qu’à nous de trouver une raison de rendre grâce. 🙂

“Be content with what you have; rejoice in the way things are. When you realize there is nothing lacking, the whole world belongs to you.” ~ Lao Tzu

Namasté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s